Choisir son serveur en fonction de son impact écologique

Choisir son serveur en fonction de son impact écologique

Agir concrètement en faveur de l’environnement passe aussi par le numérique. IT4LIFE décrypte pour vous les différents types de serveurs qui existent et quelles sont les solutions les plus adaptées pour se positionner dans une démarche de GreenIT.

Il existe 3 types de serveurs

Tout d’abord petit rappel sur les différents types de serveurs qui existe :
– Le cloud mutualisé est un serveur virtuel partagé, vos données sont stockées dans une multitude de serveurs qui sont partagés avec d’autres organisations mais accessibles uniquement par vous.
– Le cloud privé (VPS) est un serveur virtuel dédié à un seul utilisateur, il présente plus de fiabilité et de sécurité qu’un cloud mutualisé.
– Le serveur dédié est une machine physique qui est propre à votre organisation, vous êtes les seuls à l’utiliser.

Un serveur dédié classique consomme 0,530 kwh/j tandis qu’un VPS consomme 0,048 kwh/j. De manière générale, les serveurs virtuels sont moins énergivores et donc à privilégier mais encore faut-il choisir le bon hébergeur

Choisir un hébergeur "vert"

Pour bien choisir son hébergeur, il est important de regarder plusieurs éléments :

– Son indicateur d’efficacité énergétique (en anglais PUE ou Power Usage Effectiveness). Il s’agit d’un indicateur pour qualifier l’efficacité énergétique d’un centre d’exploitation informatique. Plus le PUE est bas, plus l’efficacité énergétique est reconnue. Cependant le PUE ne prend cependant pas en compte le type d’énergie utilisé pour alimenter et refroidir les serveurs (fossiles ou renouvelables). Le mieux ce sont les hébergeurs utilisant l’air extérieur pour le refroidissement, c’est ce qu’on appelle le free-cooling. Ainsi, aucune dépense énergétique ne sera produite.

– Les normes ISO : La norme ISO 14001 prend en compte les actions mises en place par l’entreprise pour réduire son impact environnemental et ce, de façon constante. La norme ISO 50001 quant à elle certifie la performance énergétique de l’entreprise.

– Attention aux hébergeurs qui mettent en place seulement des compensations carbone, ces pratiques peuvent être apparentées à du greenwashing car leurs actions ne sont généralement ni vérifiables ni traçables. Parmi les bons élèves du GreenIT on retrouve : Infomaniak, Aonyx, Ikoula, Ionos, Greenshift, Scaleway ou encore Google Cloud . À vous de comparer leurs offres et de voir celles qui sont le plus adaptées aux besoins de votre structure.
 

Chez IT4life, nous collaborons avec Google Cloud, ils intègrent une démarche développement durable qui englobe l’énergie et la réutilisation des ressources tout en gardant un haut niveau de performance.

IT4Life s'engage pour le numérique responsable

Le numérique prend déjà une part importante des dépenses énergétiques de notre société et cela va s’accélérer dans les prochaines décennies. Promouvoir l’écologie digitale nous semble indispensable chez IT4life, car nous sommes persuadés que la révolution numérique et la transition écologique sont les deux grands enjeux transformateurs du 21ème siècle.

IT4life s’engage pour un numérique plus responsable, en optimisant les outils numériques pour limiter leur consommation, en développant des services accessibles à tous, inclusifs et durables. Nous voulons favoriser l’émergence de nouveaux comportements ancrés dans des valeurs respectueuses de la planète et des Hommes.

Engagez-vous avec nous !
Vous avez besoin d’accompagnement dans votre démarche de GreenIT ?
Contactez-nous à contact@it4life.org



Photo by Christina @ wocintechchat.com on Unsplash
Pas de commentaires

Poster un commentaire